Changements climatiques :
il est temps d’agir !

Le réchauffement climatique atteint un seuil critique. Les ressources naturelles s’épuisent et la biodiversité ne cesse de s’éroder. La réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, la transition énergétique, la préservation des terres et des ressources en eau sont essentielles pour assurer notre avenir. Nous ne pourrons atteindre ces objectifs planétaires sans la mobilisation complète de la recherche, de la finance et des peuples.

La finance socialement responsable :
des actions concrètes pour changer les choses

0
titre d’entreprises détenant des réserves d’énergies fossiles
(au 31 mai 2018)

88,2 M$
en obligations vertes
(au 31 mai 2018)

60 M$ +
investis pour lutter contre les changements climatiques
(entre 2016 et 2018)

1/5e
des investissements en capital de développement sont spécifiquement réalisés dans le créneau de la lutte contre les changements climatiques, de la transition énergétique, de l’environnement et des technologies propres

Fonds partenaires et spécialisés

Afin de participer activement à la lutte contre les changements climatiques, Fondaction a créé des fonds qui répondent de manière plus spécifique à différentes problématiques, réunissant l’expertise requise à la réalisation de projets mobilisateurs.

Fonds Canopy

Géré par Ecotierra, ce fonds se destine à la gestion durable des sols en pays émergents. Il contribue par ses investissements et son expertise à la préservation des ressources naturelles et à la réduction des émissions de GES grâce notamment à la mise en place d’une alternative à l’agriculture sur brûlis.

Fonds Biomasse Énergie

Un fonds d’investissement porteur pour le Québec réservé au soutien de projets à partir de la biomasse forestière résiduelle.

Fonds Inlandsis

Créé par Fondaction et Coop Carbone, le Fonds Inlandsis propose du financement de projets de réduction des émissions de GES par contrat carbone dans un engagement commun visant à sensibiliser les marchés face aux changements climatiques.

Fonds LDN

Fondaction est le premier investisseur privé à s'engager dans le projet de Fonds LDN (Land Degradation Neutrality). Géré par Mirova, ce fonds initié par la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification (CNULCD) ouvre un nouveau territoire d’investissement dédié aux initiatives cherchant à préserver ou réhabiliter les terres.

Investissement direct en entreprises

Fondaction soutient des entreprises innovantes qui relèvent le défi de la transition énergétique.

La centrale BiomontLa centrale Biomont récupère les biogaz provenant de l’ancien site d’enfouissement Saint-Michel et les convertit en électricité pour environ 2 000 foyers, en plus d’alimenter en eau chaude la Tohu et le Cirque du Soleil en récupérant la chaleur résiduelle de ses génératrices, ce qui évite la production de 1 800 tonnes de CO2 par an.

EcotunedEcotuned est une entreprise spécialisée dans la conversion électrique de camionnettes, offrant ainsi une seconde vie non polluante à des véhicules dont l’usage est intensif. Le moteur électrique a une durée de vie d’un million de kilomètres et représente une réduction d’environ 9 tonnes d’émissions de GES par année par véhicule transformé.

ÉnergèreÉnergère offre des solutions novatrices afin d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et d’en amoindrir les coûts d’exploitation et d’entretien. Les projets clés en main proposés permettent non seulement de diminuer la consommation énergétique (de 20 à 40 %) mais aussi de réduire de manière substantielle la quantité de gaz à effet de serre rejetée dans l’atmosphère.

ÉolectricÉolectric est une entreprise pionnière de l’industrie éolienne au pays. Elle a développé, avec ses différents partenaires, plus de 700 MW de parcs éoliens en exploitation et elle détient un portfolio de projets d’énergie renouvelable représentant près de 2 000 MW.

Pratiques internes

Par une attitude responsable et des mesures concrètes qui encouragent ses salariés à adopter des comportements conséquents, Fondaction réduit son empreinte écologique.

106,8 tonnes
équivalent CO2 d’émissions évitées par l’utilisation des modes de transport alternatif par les salariés.

(entre 2016 et 2018)

84,7 %
Taux de revalorisation des matières résiduelles.
Obtention de l’attestation ICI on recycle !
- Niveau 3 Argent

4
Niveau atteint à l'Assemblée générale annuelle 2017
selon la norme en gestion responsable d’événements

Engagements externes

Fondaction travaille avec de multiples partenaires mobilisés à soutenir la création et le transfert d’innovations nécessaires à la transition énergétique et la lutte contre les changements climatiques.

Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER)

L’AQPER regroupe les producteurs, équipementiers et entreprises de biens et services du secteur des énergies renouvelables. L’association cherche à accroître la production d’énergie renouvelable de source indépendante et d’en maximiser la valorisation dans le portefeuille énergétique québécois. Ses actions sont fondées sur le respect des principes du développement durable et favorisent le développement économique sur tout le territoire québécois.

Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME)

Référence québécoise en matière d’efficacité énergétique. L’AQME est un carrefour d’intervenants qui mettent en commun leurs connaissances et leur expérience afin de faire la promotion de l’efficacité énergétique et de l’utilisation rationnelle de l’énergie. L’organisme s’emploie à diffuser les meilleures pratiques et les innovations dans ce domaine depuis 1985.

 

Écotech Québec

 

La grappe des technologies propres mobilise les acteurs de l’économie verte afin de créer les conditions propices au développement et à la croissance des entreprises. Par ses initiatives, l’organisme incite les entreprises à investir dans les innovations, favorise l’essor des technologies propres et contribue à faire du Québec un pôle d’excellence à l’échelle nationale et internationale.

Témoignages de Marc-André Blanchard

« Je veux saluer le leadership de Fondaction sur l’investissement dans le fonds LDN. Ce genre de fonds qui lutte contre la dégradation des sols est exactement le genre d’investissement qu’on doit faire pour assurer que nous rencontrions les objectifs de développement durable que nous nous sommes tous donnés pour 2030. »

Marc-André Blanchard,
Ambassadeur et Représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies

Découvrez le prochain enjeu : Soutenir l'innovation sociale